Prêt immobilier : Quelle est la bonne durée ?

Lorsque l’on souhaite devenir propriéatire, le recours à un prêt bancaire est une nécessité. Or, le coût et les modalités de ce prêt sont des élémenst centraux de l’opération.

Taux ou encore durée (nous verrons que les deux sont inévitablement liés) sont des questions dont l’acquéreur ne peut faire l’économie.

Devenir propriétaire, c’est accepter le coût d’un crédit bancaire pour se constituer un patrimoine plutôt que d’économiser en restant locataire.

La possibilité de devenir propriétaire est aujourd’hui ouverte à de nombreux Français, puisque certains établissements (qui sont par ailleurs très souvent spécialistes du revolving) proposent aujourd’hui des durées de prêt pouvant aller jusqu’à 40 ans !

On comprend bien alors que l’intérêt de prendre un tel prêt réside bien plus dans la possibilité de devenir propriétaire plutôt que dans l’intérêt financier de la proposition.

En effet, plus on emprunte sur une longue durée, plus le taux de base (et donc, mécaniquement, le TEG) augmente. C’est le cas dans tous les établissement bancaires, dans lesquels on trouve régulièrement des marches de progression de taux tous les 5 ans d’emprunt. On peut donc constater qu’un crédit pris sur 15 ou 19 ans reste souvent au même taux de base, qui augmente pour la tranche 20-24, puis encore une fois pour la tranche 25-30...etc. On comprend donc aisément qu’il est préférable de se trouver dans le haut de la tranche, quitte à faire un effort d’un an.è

En effet, on constate que, lorsque l’on passe la marche de 25 ans par exemple, on aura une mensualité supérieure à un emprunt sur 24 ans, alors que la durée est plus longue, par la seule mécanique de la hausse du taux entre les tranches 20-24 et 25-30 ! En clair, on remboursera plus cher pendant un an de plus !!!

Dans tous les cas, il est important d’envisager avec votre conseiller ou votre courtier diverses solutions de durée. En effet, il peut être intéressant d’envisager une durée plus courte pour gagner énormément en taux et en remboursement total sur la durée... Il s’agit en réalité d’une question de philosophie : êtes-vous prêt à sacrifier un peu de votre quotidien pour y gagner plus largement sur les montants, ou préférez-vous maintenir votre niveau de vie, et être à l’aise tous les mois ?

Cette question résolue, vous pouvez lancer les simulations de prêt.

Il est également bon de savoir qu’une durée plus longue engendre inévitablement des coûts supplémentaires d’assurance et de garantie, puisque le risque de manquement est bien plus élevé pour l’établissement.

Les autres articles de la partie Prêt immobilier :

Que pensez-vous de cette page sur cette article ?
Donnez nous votre avis :
2.1 sur 5 (102 votes)